Davos: retenir son souffle

... et l'utiliser pour faire tous les déplacements à pied dans Davos. Même dans les fumées puantes des pots d'échappements du matin... il est plus rapide de se rendre d'hotel à hotel ou au centre des congrés, à pied plutôt qu'avec les shuttles. On se croirait sur le périph.

Dès l'arrivée au centre des congrés, se précipiter pour s'enregistrer aux sessions. Les favorites sont déjà "pleines". Les queues se forment devant les quiosks pour s'enregistrer aux sessions d'updates économiques et à la session de jeudi matin avec Bono. il règne une tension palpable, le spectre d'une crise économique.

Hier, j'ai participé à une session d'accueil des nouveaux, en retenant le concept "d'égalité" entre participants (auquel je n'ai pas cru un moment). L'égalité, c'est le couloir spécial réservé pour les plus grands de ce monde pour l'accès à la salle principale du batiment, pour la plénière. Lorsque j'atteins la porte moi-même, tout est déjà plein. Nous nous retrouvons dans une autre salle, certains debouts, avec deux grands écrans de diffusion de la plénière, et en particulier du discours de Rice. Les précédents participants avaient offert un discours d'une grande platitude, pas faux, mais sans aspérités. Rice, c'est autre chose. Une présence impressionnante, un discours probablement très convenu, mais pas moins choquant. Je bute sur certaines affirmations, telles que la force économique sans faille des USA, ou le fait que la diplomatie soit une de leurs forces. Discours américain de base, je passe. Destiné à rassembler et rassurer, je doute fort qu'il ait atteint son objectif.

Ce qui est curieux est que ce discours vient juste après le "Web". Le web, c'est une session réunissant une douzaine de tables de 10 personnes, dont un modérateur. 50 mn de discussion et d'échange pour lister les plus grandes menaces à venir. Collecte des listes de chaque table. Compilation. Proposition d'une liste de 10 "plus grandes menaces pour notre monde". Vote de tous les participants à l'aide d'un petit boitier. Apparemment, cette année, la session a rencontré un grand succès, puisqu'il a été nécessaire de faire des tables "virtuelles" pour tous les participants surnuméraires.

Il parait qu'il y a deux ans, la grippe aviaire faisait les hits. L'an dernier, le réchauffement global. Cette année, TOUS les 10 points portent sur les craintes économiques, l'un des points recevant le plus de votes étant "manque de coordination et de leadership aux Etats-Unis".

Le tout 1 heure avant le discours de Mme Rice, déroulant les arguments "l'économie américaine est forte", et "l'amérique porte des valeurs que le monde entier devrait embrasser", il faut avouer que c'était assez savoureux...

Par contre, j'aimerais penser que les grands dirigeants et grands patrons de ce monde, pourraient se réunir à grands frais... pour envisager un avenir qui aille au delà de cette semaine, ou de ce mois, ou même de cette année. Mais j'imagine aisément que lorsqu'une entreprise perd 8% de sa valeur en une nuit... son dirigeant n'est pas chaud pour penser réchauffement global, terroriste ou faim dans le monde. On a des priorités ou on en a pas, que diable !

J'ai aimé

  • une session de type workshop, sur l'innovation, au petit matin. Format sympa... à suggérer pour Wikimania ?
  • une session "update technology" dans l'après-midi, sachant que pour les personnes présentes, les technologies de l'année se limitent aux mobiles et aux réseaux sociaux
  • un très sympathique dinner, animé par Loic Le Meur et autres, sur le sujet des "communautés en ligne", avec une participation très discrète de Bill et de sa femme.
  • les rencontres, multiples, variées, excitantes, étonnantes
  • la moitié de l'assemblée semble francophone. Je ne m'explique pas trop bien cet état des choses...

J'ai pas aimé

  • le buffet du midi. Trop de monde, trop de bruit, trop peu de têtes connues. Mal à l'aise. Heureusement, les autres déjeuners sont prévus en plus petits comités
  • la majorité des femmes sont des "badges blancs" (c'est à dire des "épouses"). Le tout donne une fausse impression de mixité et d'égalité des sexes, puisqu'elles ont accès à beaucoup de sessions et au buffet. Je n'ai pas vu beaucoup d'époux à badge blanc... le mari de Mitchell Baker ?

Lire aussi

Commentaires

1. Le jeudi, janvier 24 2008, 02:33 par L'Honneur bafoué d'un contributeur bénévole




La vie des patrons de Wikimédia France tranche avec l'épopée semée de haine du contributeur citoyen libre de toutes coteries.

Témoignage de l'un d'eux, qui s'est vu deux fois en 2 ans accusé de tous les maux dans des pseudo-arbitrages délirants alors qu'il a simplement défendu lucidement l'amélioration de quelques articles, conformément à l'ambition affichée de ce qui est initialement (et reste dans une certaine mesure) un beau Projet encyclopédique...


"Ce pseudo-arbitrage du uniquement à un soudain gonflage de l'ego du couple Sand/Crobard, aussitôt validé (déclaré recevable) sans aucun arguments réels ne pouvait qu'être à charge, on l'a compris.Sand n'ayant que des copains au Car, c'est parfaitement visible dés le début de ce pseudo-arbitrage ..19 mois de blocage pour rien de concret mais le simple fait que SoCreate gêne le Car et Sand dans leur contournement manifeste de l'esprit de la Charte de Wikipédia ! Un Car sourd et aveugle qui ne remplit pas son rôle car j'ai clairement montré à plusieurs reprises les abus de Sand sur les articles, l'article "mode punk" et ses dernières contributions du style je pose des bandeaux sans jamais expliquer pourquoi et je reproche aux autres d'en poser quand ils se justifient clairement .....2 poids, 2 mesures ! Un jugement de copains qui se protègent entre copains au détriment du lecteur et des articles.

-
-
Honte particulière sur Alain R (quel but réel poursuit-il sur Wikipédia ?), impliqué une deuxième fois pour me nuire et qui n'a même pas eu le minimum de décence de se récuser...Il y a 7 ou 8 personnes qui souhaitaient mon exclusion (et autant qui auraient pu me "défendre" si je les avais sollicité mais je ne m'abaisse pas à ce genre de manoeuvres face à des accusateurs malveillants.) sur des centaines ou des milliers de contributeurs, le Car manipule grossièrement la réalité et nombre de contributeurs acharnés contre moi n'ont jamais fait preuve de la courtoisie qu'on prétends défendre. La courtoisie est pourtant une de mes valeurs , elle va de pair avec l'indignation et le courage...

-
-
Les sanctions du Car sont particulièrement iniques puisque les contributeurs évincés se voient retirer leur droit D'EXPRESSION de SIMPLES CITOYENS puisqu'ils ne peuvent même plus contribuer aux pages de discussion des articles, ce qui illustre l'archaïsme ambiant d'un site basé à priori sur le bénévolat et le partage d'information... !!!!!!

-
-
A partir de ce jour j'attends de tous ceux qui m'ont sali réparation pour mon honneur et pour mes centaines de contributions aux articles, mes dizaines d'heures de contributions au site depuis deux ans pour créér des articles, pour en améliorer d'autres.La malveillance, le mensonge, la dissimulation et l'injustice est toujours punie, tôt ou tard.Vous ne l'emporterez pas au paradis... .Cordialement aux contributeurs positifs de ce site et aux lecteurs que le Car tente de berner et que certains manipulent ici en ostracisant notamment (sur ordre ?) les médecines non-conventionnelles, au moment ou elles sont de plus en plus reconnues partout en Europe.

-
-
Au moment ou le Wikipédia français devient une grosse machine arbitraire et politiquement correcte, manipulatrice, soutenons les autres Wikis qui naissent et qui prendront peut-être un jour sa place, en éspérant qu'ils fonctionnent sur de meilleures bases relationnelles et ÉTHIQUES (notamment pour la régularisation "juste" des conflits) dont j'ai tracé sur Wikipédia certains contours à plusieurs reprises. "
Ces propos ont eté éffacés de Wikpédia quelques secondes seulement aprés avoir eté écrits. Ainsi fonctionne actuellement l'Encyclopédie pseudo-libre qui trône au Banquet des riches et des puissants grâce aux dons de ses lecteurs...

2. Le samedi, janvier 26 2008, 01:38 par Anthere
Je n'effacerais pas tes commentaires, même si je trouve que pirater un blog, pour insulter et agresser, n'est pas correct. Merci de ne pas insister et surtout d'éviter de me traiter avec un certain mépris de "patron". Je suis bénévole, comme tous les participants.

Je garde ton message pour une seule et unique raison: j'en profite pour clarifier que ma participation à Davos ne coûte pas beaucoup aux lecteurs, car les frais d'inscription nous ont été intégralement offerts par les organisateurs du Forum. Un don ;-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.anthere.org/trackback/246

Fil des commentaires de ce billet